Tapis glaciaux

Rien de tel qu'une fuite dans le passé pour vous faire accroire à l'éternité...

 

Une cave, d'obscures préoccupations, sons hivernaux, tapis glaciaux, itératives évasions, erratiques frissons... Et l'on n'en sort jamais. On se souvient sans le vouloir. Voilà le pire. Et le meilleur. Gracieuse damnation des découvertes sensibles, subjectives et indicibles... Alors, laissez-moi puiser à ma source ! Y'a tant de labyrinthes dans ces caves, tant de cités insoupçonnées dans cette pénombre...

 

« Ça, c'est le stress ! a tranché une voix fantomatique. Pas la première fois que ça lui arrive, d'après ce que j'ai compris... »

 

J'ai fini par ouvrir l’œil, mais c'était pas net. J'en avais plus que marre de ces situations à la con. Je voulais être fort ! Et cinglant !...

 

AG (Extrait de "Tripalium paradis").