Ceci n'est pas un blog

Les commentaires en tous genres sont néanmoins les bienvenus.

AG

Écrire commentaire

Commentaires : 49
  • #1

    Audrey D (lundi, 01 septembre 2008 11:05)

    non, mais c'est sacrément mieux !
    j'ai lu deux de vos textes et j'en reste scotchée
    dès que je serai remise je m'attaquerai à la suite
    bonne continuation à vous

  • #2

    François (lundi, 01 septembre 2008 13:03)

    Des facilités d'écriture, c'est sûr, mais le peu que
    j'en ai vu jusqu'ici me paraît un peu trop égotiste à
    mon goût. Le style ne fait pas tout.

  • #3

    François (lundi, 01 septembre 2008 14:59)

    Réctificatif et mea culpa: la nouvelle "rien qu'un sale
    nègre" tient plutôt bien la route. Pour le reste, j'ai
    toujours trouvé les "lyriques" trop épris d'eux-même.

  • #4

    Sam (lundi, 01 septembre 2008 21:00)

    Pas mal. Une certaine classe pas si courante que ça sur le net. J'y reviendrai à l'occasion. Et c'est vrai que ça change de blogs.
    @François: détends-toi, ça va bien se passer

  • #5

    Sick Boy (mardi, 02 septembre 2008 09:27)

    And the mercy seat is waiting
    And I think my head is burning
    And in a way I'm yearning
    To be done with all this measuring of truth.
    An eye for an eye
    A tooth for a tooth
    And anyway I told the truth
    And I'm not afraid to die.

  • #6

    Marie 39 (mardi, 02 septembre 2008 16:33)

    "Scotchée", comme le dit Audrey. Le même mot m'est venu
    à l'esprit lorsque j'ai découvert votre écriture fluide. Une petite réserve cependant concernant le texte
    intitulé "rien qu'un sale nègre" que je trouve
    bien trop violent et dont l'atmosphère me semble
    vraiment déprimante.

    Merci quand même à vous, monsieur Guéguen et bonne
    chance pour la suite...

  • #7

    Arnaud Guéguen (mercredi, 03 septembre 2008 15:36)

    Si vous pouviez éviter de me donner du "monsieur",
    please. Merci néanmoins pour vos messages.

  • #8

    Jean-Louis (jeudi, 04 septembre 2008 10:16)

    C'est quoi cette allusion au "contre Sainte-Beuve" ?
    vous vous prenez peut-être pour une Proust des temps
    modernes ? Savez-vous au moins qui était Sainte-Beuve ?

  • #9

    Sick Boy (jeudi, 04 septembre 2008 13:55)

    This is the end
    Beautiful friend
    This is the end
    My only friend, the end

    Of our elaborate plans, the end
    Of everything that stands, the end
    No safety or surprise, the end
    I'll never look into your eyes...again

    Can you picture what will be
    So limitless and free
    Desperately in need...of some...stranger's hand
    In a...desperate land

    Lost in a Roman...wilderness of pain
    And all the children are insane
    All the children are insane
    Waiting for the summer rain, yeah

    There's danger on the edge of town
    Ride the King's highway, baby
    Weird scenes inside the gold mine
    Ride the highway west, baby

    Ride the snake, ride the snake
    To the lake, the ancient lake, baby
    The snake is long, seven miles
    Ride the snake...he's old, and his skin is cold

    The west is the best
    The west is the best
    Get here, and we'll do the rest

    The blue bus is callin' us
    The blue bus is callin' us
    Driver, where you taken' us

    The killer awoke before dawn, he put his boots on
    He took a face from the ancient gallery
    And he walked on down the hall

    He went into the room where his sister lived, and...then he
    Paid a visit to his brother, and then he
    He walked on down the hall, and
    And he came to a door...and he looked inside
    Father, yes son, I want to kill you
    Mother...I want to...fuck you

    C'mon baby, take a chance with us
    C'mon baby, take a chance with us
    C'mon baby, take a chance with us
    And meet me at the back of the blue bus
    Doin' a blue rock
    On a blue bus
    Doin' a blue rock
    C'mon, yeah

    Kill, kill, kill, kill, kill, kill

    This is the end
    Beautiful friend
    This is the end
    My only friend, the end

    It hurts to set you free
    But you'll never follow me
    The end of laughter and soft lies
    The end of nights we tried to die

    This is the end

  • #10

    Steven (jeudi, 04 septembre 2008 20:09)

    Je cherchais des trucs sur Dostoievski et me suis
    retrouvé là. Bonne surprise... Je kiffe bien votre
    extrait du "mécanisme sensible". ça m'a un peu fait
    songer à l'excellent Henry Miller. Sinon je trouve les videos de très bon goût. Bref... Si vous devenez
    un jour célèbre, je pourrais presque dire que j'ai assisté à vos débuts. Vous le méritez en tout cas.
    Bonne chance !

  • #11

    Arnaud Guéguen (vendredi, 05 septembre 2008 08:14)

    @Steven: j'ai le plaisir de t'annoncer que tu viens de
    gagner un exemplaire d'un livre qui ne sortira
    probablement jamais... Fais-en bon usage !

    Henry Miller me fait savoir qu'il te remercie pour la comparaison...

  • #12

    Commentaire (lundi, 08 septembre 2008 12:13)

    Ceci n'est pas un commentaire.

  • #13

    Milouds (jeudi, 11 septembre 2008 08:28)

    Bonjour !

    Vraiment bien ce site que je trouve Original alors je t'invite à venir voir le mien ...

    A bientôt !!! ( clic mon Nom )

  • #14

    Mister Clean (vendredi, 12 septembre 2008 15:14)

    Génial ! Merci pour ton talent
    Vivement la suite

  • #15

    Hubert (mardi, 16 septembre 2008 15:48)

    Bonjour, Arnaud,

    je lis vos textes depuis deux mois, mais j'ai attendu d'
    avoir un peu de recul avant de vous donner mon avis (qui
    est très positif). Je trouve en fait que vous sortez
    largement du lot (et pas seulement celui des auteurs
    non publiés). Au vu de la pauvreté stylistique actuelle
    (je généralise un peu, mais c'est mon impression
    générale qui ressort ici), je me demande sincèrement
    ce qu'attendent les éditeurs pour vous signer (à moins
    que vous ne leur ayez encore rien proposé !?). Pour moi
    vous avez tout: la sensibilité, la fougue, le liant et
    surtout une vision pas si commune. Je serais vraiment
    très curieux de voir ce que cela donne sur la distance
    (certains textes semblent être des extraits de romans,
    est-il d'hors et déjà possible de les lire entièrement ?
    )En résumé, je vous souhaite le meilleur pour l'avenir.

    Sincères et amicales salutations.

  • #16

    Charlie (vendredi, 19 septembre 2008 11:30)

    C bath !

  • #17

    Sam (lundi, 22 septembre 2008 12:44)

    Toutes ces considérations déterministes me rappellent
    un peu Diderot et son "Jacques le fataliste" (pour ce
    qui est du fond, pas la forme). C'est assez proche de
    ce que je pense, ce qui est plutôt inhabituel en ces
    temps.

  • #18

    ANTARES (lundi, 22 septembre 2008 21:32)

    "C'est l'un de ces rêves qui parviennent à nous rendre à notre passé. Voyez comme je suis bienveillant. Voyez comme finalement je vous inclus finement dans mon expérience ! Un rêve dont vous avez raison de n'avoir rien à foutre, mais que par paresse et égocentrisme vous n'allez pas tarder à trahir, travestir en l'un de vos misérables songes tellement plus intéressants et surtout vivants."
    Excellent ! Et le reste à l'avenant...

  • #19

    Master of Books (jeudi, 25 septembre 2008 16:34)

    Oh yes! Jolis triturages de mots et d'idées. I like it,
    mister Arnaud !

  • #20

    Phil (lundi, 06 octobre 2008 22:54)

    Bien cool !

  • #21

    Christophe (lundi, 20 octobre 2008 22:31)

    Jolie découverte qui illumine ma morne journée. Plus que bien.

  • #22

    yanndezign (jeudi, 30 octobre 2008 07:32)

    Bravo. quel travail intéressant !!

  • #23

    Charlie (mardi, 25 novembre 2008 13:05)

    J'attends la suite. Ecrivez-vous en ce moment ?

  • #24

    Arnaud Guéguen (jeudi, 27 novembre 2008 08:07)

    Moi aussi j'attends la suite.

  • #25

    T.G (mercredi, 10 décembre 2008 15:59)

    J'aime bien "le mécanisme sensible". Ecrit avec classe
    et naturel. ça a vraiment de la gueule. Et c'est un
    "concurrent" (publié) qui vous le dit. Persévérez.
    Vous y êtes...

  • #26

    karine (samedi, 13 décembre 2008 00:51)

    MERDE! j'ai vraiment envie d'écrire un commentaire mais ça ne fonctionne pas pour le moment, j'ai l'impression. Le texte "rien qu'un sale nègre" m'a bouleversée... Je reste là, avec mon verre de vin et on ne sait que dire ( enfin surtout lui je crois).. je suis émue, vraiment, merci Arnaud.

  • #27

    Arnaud (samedi, 13 décembre 2008 11:22)

    @TG: merci pour "la classe". C'est qui votre éditeur ?
    @Karine: pas de quoi. Le plaisir est partagé.

  • #28

    Viking (vendredi, 13 février 2009 09:43)

    ça ne bouge plus par ici. Fort dommage

  • #29

    M.Fage (mardi, 24 février 2009 21:14)

    "Plût au ciel que le lecteur, enhardi et devenu momentanément féroce comme ce qu'il lit, trouve, sans se désorienter, son chemin abrupt et sauvage, à travers les marécages désolés de ces pages pleines de poison; car, à moins qu'il n'apporte dans sa lecture une tension d'esprit égale au moins à sa défiance, les émanations mortelles de ce livre imbiberont son âme comme l'eau le sucre. "

    ça c'est pour Appel d'air.

    Sinon, je suis tombé sur une citation de Bukowski dans un commentaire hors sujet sur une note de Wrath.

    Je termine (je l'espère) cette semaine un petit pastiche des Souvenirs d'un pas grand chose sur mon blog. Peut-être intéressera-ce un connaisseur.

  • #30

    Arnaud (mercredi, 25 février 2009 10:00)

    @M Fage: merci. Toujours bon à prendre...

  • #31

    Silvère (mercredi, 25 février 2009 23:29)

    Pour être tout à fait franc, et l'honnêteté est toujours une forme de reconnaissance, le ton est un peu jeune, un peu vert. Tu connais la chanson, avant trente ans il faut se méfier des ses talents romanesques (mais moi j'suis un grand déjà, j'ai à peine plus que ça!). Quant au style, je crois qu'on reconnait un auteur à quelques mots, quelques phrases, et là c'est bavard, verbeux, diffus... mais cohérent. En somme il y a quelque chose, à prolonger un peu. Bonne route. Sinon ton site est très attractif, et très lisible. Un bon packaging. Et ce n'est pas sans importance. Ca en jette quoi, Ca fait vrai. Travaille tes mots, mon ami, et lis lis lis tout...

  • #32

    Arnaud (jeudi, 26 février 2009 08:08)

    @Silvère: Ton avis m’apparaissant comme sincère et plutôt nuancé, je n’ai aucune raison de m’en offusquer. Bien au contraire.

  • #33

    anamary (lundi, 30 mars 2009 00:21)

    Bonjour ! je préciserai comme plus haut que le site est en effet clair et lisible ! Pour le style je trouve cela agréable à lire alors je souhaite une bonne continuation moi qui ai décidé il y a peu de tenter de vivre de l'écriture !
    merci !

  • #34

    Arnaud (lundi, 30 mars 2009 09:04)

    @anamary: plutôt bath de commencer la journée avec ce genre de message. Alors merci à vous.

  • #35

    Karnauch (samedi, 18 avril 2009 12:43)

    Vraiment, j'ai bien aimé votre texte "Rien qu'un sale nègre", l'impression que quelqu'un me parlait avec ces digressions gigognes qui m'ont parfois réjoui ainsi que l'auteur en psychopathe déçu... bravo, R.

  • #36

    Arnaud (samedi, 18 avril 2009 18:23)

    Merci,
    je ne sais pas pourquoi, mais ce dernier commentaire me réjouit particulièrement...

  • #37

    M30 (dimanche, 24 mai 2009 03:17)

    Vraiment touché par le mécanisme sensible.
    Très bel hommage rendu à ces anti-héros devenus écrivains de génie.

    Question:-Faut-il être misanthrope pour être un écrivain de génie ?

    - La lucidité de ces écrivains engendre-t-elle cette misanthropie?

  • #38

    Arnaud (dimanche, 24 mai 2009 09:35)

    Je pencherais plus pour la première proposition: la misanthropie (et plus généralement la solitude) favorise la lucidité (la tentation d'illusion est bien moindre lorsque l'on joue sans public). En tout cas merci beaucoup, M30.

  • #39

    Kim (lundi, 25 mai 2009 18:58)

    Hello
    Thanks for your friendship
    Greetings Kim
    Kims.jimdo.com

  • #40

    le koala (mercredi, 20 janvier 2010 15:01)

    salut arnaud,
    je n'ai pas pris le temps de te féciliter pour la constitution de ta liste de liens littéraires. sans trop de surprise, nous avons des goûts similaires. Bon, j'ai un peu calé sur un natsumi Suzu-machin dont je confesse avoir oublié le titre (c'est dire s'il ne m'a pas paru incontournable). 'ajouterais deux noms d'ailleurs très différents, bien que ce soient deux "hurleurs": Lovecraft et Thomas Bernardt ...
    a plus !

  • #41

    Arnaud (mercredi, 20 janvier 2010 15:20)

    Merci, oh vénérable Koala ! Pour ce qui est de Sôséki, essaie "le mineur", ouvrage majeur si ma mémoire ne me trompe pas. Je ne connais que très peu Lovecraft (quelques nouvelles facilement oubliables), mais je vais songer à retenter le coup. Quant à Thomas Bernardt, son oeuvre m'est totalement inconnue. Peut-être de grands plaisirs en perspective...

  • #42

    Rouge Le Renard (jeudi, 22 juillet 2010 14:42)

    dur de trouver un bon "blog" d'écrivain stylé, singulier ! content de l'avoir trouvé.

  • #43

    Antoine (mardi, 11 janvier 2011 02:40)

    Merci

  • #44

    Ajm (mercredi, 02 novembre 2011 10:49)

    J'ai chialé pour de vrai
    c'est beau
    et profond
    faut juste savoir trouver l'ouverture

  • #45

    Rock2rue (vendredi, 27 juillet 2012 09:02)

    Super dédale. Je vais continuer à m'y promnener. Gracias !

  • #46

    Vilehaine (lundi, 19 août 2013 20:27)

    "Communiquer c'est accepter de crever" ?

    Pas vraiment d'accord, mais bon, ça reste une belle question.

  • #47

    UY (mercredi, 19 février 2014 08:14)

    Je n'étais pas revenue depuis longtemps.
    Dommage qu'il n'y ait pas plus de mises à jour.
    ça demeure quand même à mon goût (noir !)

  • #48

    Rob (lundi, 28 juillet 2014 21:40)

    Le court métrage est marrant, malgré quelques longueurs.
    J'aime bien le côté décalé et sombre.

  • #49

    Jordy (samedi, 02 juillet 2016 09:49)

    Nul !